Un aperçu de Bornéo

Bornéo….voici un nom qui nous a fait rêver…. Jungle dense parfois hostile, spots de plongées mondialement reconnus, orangs outangs, sommet  comptant parmi les plus haut d’Asie du Sud-est…

Voici un beau programme en perspective, pourtant la destination bien qu’agréable nous a quelque peu déçus.

Nous avons ciblé l’état de Sabah, appartenant à la Malaisie car ce petit état concentre un aperçu de toutes les merveilles citées ci-dessus.

Notre première étape fut Kota Kinabalu d’où nous avons fignolé notre programme des 15 jours à venir. Bornéo n’est pas réputé pour ses villes et nous avons vite compris pourquoi… Il y à quelques vestiges d’une époque coloniale mais le centre n’est pas agréable du tout, des immeubles se superposent et en périphérie des complexes ultra modernes se construisent à proximité d’un centre commercial.

Il y a un marché de nuit très fameux pour les fruits de mer et le poisson frais…

SAMSUNG CSC

Et comme souvent en Asie, la friture est de mise…

SAMSUNG CSC

Nous hésitions à nous rendre au Mont Kinabalu, en effet nous n’avions pas prévu son ascension et les hébergements aux alentours étaient relativement chers… cependant une visite à l’office du tourisme nous a fait changer d’avis et nous avons réussi à trouver une auberge abordable. Nous savions qu’elle était à 2kms de l’entrée du parc et cela ne nous dérangeait pas de marcher en revanche si nous avions su que c’était 2kms de pentes glissantes..nous aurions peut-être réfléchi à deux fois. Le trajet aller avec nos sacs a été un vrai calvaire. Nous avons tout de même tenté une visite du parc dans la foulée mais une averse nous a surpris, retour sous la pluie ! et 2km ça paraît alors très long.

SAMSUNG CSC

Le lendemain plus motivés que jamais nous retentons une approche du mont, malheureusement la brume le recouvrira très tôt. Nous passons donc la journée à nous balader dans le parc et affrontons nos premières sangsues (et oui Bornéo c’est la jungle…).

SAMSUNG CSC

Nous reprenons la route pour aller à Sendakan petite ville portuaire à proximité de Sepilok. Ici encore la ville ne nous emballe pas…nous allons une journée au rainforest conservation center, il s’agit d’une jungle à proximité de la ville. Nous aurions pu voir de nombreux oiseaux multicolores, des orangs outangs, des écureuils volants… mais rien de tout ça.. nous avons arpenté une végétation luxuriante en entendant une certaine agitation animale mais n’avons rien vu ! L’ambiance était tout de même agréable et c’était frustrant de se rendre compte qu’une telle vie nous entourait tout en restant bien cachée. Ensuite nous avons visité le centre de réhabilitation des Orangs Outangs.

SAMSUNG CSC

Il est possible de s’y balader afin de tenter de les apercevoir et il y a ensuite un créneau ou ils sont nourris et où on est alors assuré des les observer. Nous avons eu la chance d’en croiser un tranquillement installé en haut de son arbre avant d’assister au spectacle du repas. Nous étions de nombreux spectateurs et sommes restés une dizaine de minute car c’était finalement moins agréable que de les voir dans leur milieu naturel.

Bé

Nous nous sommes ensuite dirigés vers notre dernière étape : Semporna afin de pouvoir plonger. La ville fut la pire de toutes celles visités. Il s’agit en fait d’une déchetterie à ciel ouvert…c’est très sale et ça faisait longtemps que nous n’avions pas été confrontés à une telle pauvreté. Il y a tellement de déchets dans la ville qu’il est commun d’y croiser des varans et des singes.

SAMSUNG CSC

Il s’agit du point de départ pour le parc marin Tun Sankaran. Nous espérions encore plonger à Sipadan mais malheureusement il n’y avait plus de permis disponible et seulement des packages à plus de 500euros par personne pour 2 jours. Nous y avons donc renoncé . Ensuite tous les hébergements à Mabul (une ile voisine) étaient complets nous avons donc passé 4 jours à Semporna et avons effectué des sorties à la journée. Une à Mabul et Kapalai et une à Mataking (une superbe journée que nous vous raconterons bientôt). Finalement ce n’était pas une mauvaise chose que nous n’ayons pu loger à Mabul, en effet nous avons eu la possibilité de découvrir d’autres iles et Mabul est également très sale et les hébergements ne sont pas d’un bon rapport qualité prix.

Nous avons ensuite repris l’avion pour Kota Kinabalu, notre dernière journée fut consacrée à la visite de la mosquée Bandaraya puis nous avons quitté Bornéo pour Kuala Lumpur.

SAMSUNG CSC

Bornéo reste une belle destination pour ceux qui rêvent de nature et d’animaux mais cela reste relativement cher comparé aux autres destinations d’Asie du Sud Est. Si vous souhaitez profiter à la fois de la jungle et de la plongée prévoyez un budget conséquent car tout est vendu sous forme de packages.

A propos aicha et khaled

C’est décidé, nous repartons en tour du monde!!!! Suivez-nous durant cette nouvelle aventure qui nous enmenera en Afrique, en Asie, en Océanie, et pourquoi pas encore plus loin. Départ le 02 juin 2013. Ce blog vous permettra de nous suivre partout, et peut-être réveillera-t-il le voyageur qui sommeille en chacun d’entre vous.
Cet article, publié dans HOME, Malaisie, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un aperçu de Bornéo

  1. Nous préparons nous aussi notre TDMn°2, et votre article m’a beaucoup intéressée car Bornéo est (était ?) sur notre liste de destinations… notre objectif principal pour cette destination étant de voir des orangs outans. Il faut que je me renseigne, peut-être qu’on peut en voir ailleurs en Malaisie ou en Indonésie… Bon courage pour le retour !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s